Le luthier
Le luthier
Les ventes
Les outils
Les reparations
Le réglage de  sonorité
L'archet
@Liens@

 

Ulrich Seitz

Né en Juillet 1959 à Bruchsal, près de la Forêt Noire, Ulrich Seitz a consacré la plupart de ses loisirs de lycéen à la musique. Il a  joué comme altiste dans de nombreux concerts.   

Baccalauréat scientifique en poche, Ulrich a  pu concilier deux  passions,  la  musique et la physique,  en étant admis   à la célèbre Ecole de lutherie de Mittenwald, au coeur des Alpes bavaroises.

En Février 1983, Ulrich obtint son Brevet des Arts et Métiers (Gesellenbrief) et il fut embauché par   Jean-Frédéric Schmitt  à Lyon. C'est dans ce grand atelier qu'il put se perfectionner dans les   collages de fractures, la pose de doublures, les moules en plâtre, les retouches de vernis  et d'autres techniques.

En mai 1986, il partit à Chicago. Salarié de l'atelier  Bein  & Fushi pendant 18 mois, il pratiqua des collages innovateurs aptes à résister à d'extrêmes fluctuations climatiques. Cette expérience américaine fut très formatrice,  tant par l'apprentissage des nouvelles techniques de lutherie  que par son travail sur nombreux instruments Italiens.

Revenu au pays natal en janvier 1988, il intègra l'atelier de Hieronymus Köstler à Stuttgart pour 4 ans. Il y a réalisé la baroquisation de quelques violons ou violoncelles et la restauration difficile de très beaux instruments, italiens, allemands et français.

Ulrich Seitz enchaîna alors les stages de formation théorique et pratique et se vit décerner par  la Chambre des Métiers de Stuttgart en décembre 1990 son diplôme de Maître-Artisan (Meisterbrief), titre indispensable en Allemagne pour créer sa propre entreprise. Il s'est inspiré d'un alto de Landolfi pour dessiner et fabriquer son instrument.

En Mars 1992, Il  ouvrit son propre atelier près de Cologne. Il améliora alors   ses compétences en réglage de sonorité lors de longues séances placées sous le sceau de la patience, de l'amitié et la passion partagées avec de jeunes musiciens ambitieux.

En effet, le soin apporté au montage, au dressage de touche, à la taille et à la courbe des chevalets, au positionnement de l'âme, au choix des cordes, permet d'obtenir d'excellents résultats en termes de sonorité et de confort de jeu.

En été 1998, Ulrich Seitz se décida le coeur partagé à transférer son atelier dans les contrées natales de sa femme, en France du Sud. C'est ainsi qu'il se remit au travail à Montpellier pour servir les musiciens professionnels et amateurs avides de qualité et de précision.

Depuis septembre 2007,  Ulrich Seitz  vous accueille dans son atelier situé dans le joli centre ancien de Lunel, entre Nîmes et Montpellier.

                  

 

 

 

 

 

 

� Edgar SEITZ
Mise à jour: 11/09/2013